Lancement de VAMOS/FLOTEOLE, projet de recherche franco-allemand sur l'éolien en eaux profondes

L'éolien offshore franchit une nouvelle étape : les fondations flottantes pour les eaux plus profondes sont désormais une technologie testée et éprouvée. Comment pouvons-nous réduire encore leur coût pour accélérer leur déploiement ?

le 17 février 2020

Une bonne compréhension des éoliennes offshore flottantes est essentielle pour réduire les incertitudes et les risques - et donc les coûts - de cette technologie très prometteuse. Le projet "Validation, mesure et optimisation de l'énergie éolienne flottante" (VAMOS) relève ce défi par une campagne de mesure à grande échelle et une étude de validation. Les connaissances acquises seront directement utilisées pour la conception d'un contrôleur de turbine amélioré afin d’optimiser le comportement dynamique et de réduire les charges. À long terme, cela permettra de concevoir des turbines plus légères et moins chères.

Premier projet de recherche franco-allemand cofinancé sur l'énergie éolienne flottante
Pour la première fois, un projet de recherche sur l'énergie éolienne flottante est cofinancé par le ministère fédéral allemand de l'économie et de l'énergie et le cluster régional français WEAMEC.

Sept partenaires coopèrent au projet commun VAMOS pendant 36 mois :
  • Stuttgart Wind Energy (SWE) à l'université de Stuttgart, 
  • le Laboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique de l'École centrale de Nantes (ECN),
  • l'Institut pour la dynamique des fluides et la théorie des navires de l'Université technologique de Hambourg (TUHH)
  • Sowento GmbH,
  • et GL Garrad Hassan Deutschland GmbH, UL International GmbH et Ideol, en tant que partenaires associés.
La campagne de mesure sera menée sur la première éolienne offshore française, FLOATGEN. Elle utilise la technologie flottante Damping Pool® d'Ideol, et est installée sur le site d'essai SEM-REV, le premier site européen d'essais offshore multi-technologies connecté au réseau. Deux systèmes de mesures de vent par technologie LiDAR seront installés sur le démonstrateur pour une campagne de six mois, afin d'obtenir des mesures du vent incident et du sillage.

Plusieurs méthodes de simulation multidisciplinaire avec différents niveaux de fidélité seront développées. Une vaste campagne de validation, comparant les résultats des mesures du vent incident et du sillage avec ceux des simulations, sera réalisée. La campagne de mesure du sillage sera réalisée dans le cadre du projet français FLOATEOLE financé par WEAMEC Est. Il se concentre sur la caractérisation expérimentale de l'influence des mouvements de la plateforme flottante sur le comportement aérodynamique des éoliennes et de leur sillage. Une bonne connaissance du sillage des éoliennes flottantes est particulièrement nécessaire pour la conception des parcs éoliens flottants, où les interactions du sillage génèrent des pertes de production et peuvent également augmenter la fatigue.

L'objectif à long terme de VAMOS est de concevoir des éoliennes offshore moins chères et d'augmenter la part de l’éolien sur le marché de l’énergie.

Actuellement, les éoliennes fixées au fond de l’océan dominent le marché de l'éolien offshore. Cependant, les éoliennes offshore flottantes repoussent les limites spatiales d’implantation et le potentiel de production de l'éolien offshore car elles offrent la possibilité de les déployer dans des eaux plus profondes. VAMOS réduira le coût des éoliennes offshore flottantes et permettra ainsi l'exploitation des ressources éoliennes offshore sans contraintes de profondeur. Cela permettra aux régions et aux pays d'augmenter les surfaces exploitables pour l'énergie éolienne en mer.

Pour plus d’informations : https://www.ifb.uni-stuttgart.de/en/research/windenergy/projects/vamos/

Publié le 17 février 2020 Mis à jour le 17 février 2020