Découvrez le projet ePARADISE en images !

Caroline Braud, chargée de recherche au LHEEA, nous parle du projet ePARADISE qui développe et teste des capteurs aérodynamiques pour des éoliennes en production. Ces capteurs sont testés à l’échelle réelle sur le site de Saint Hilaire de Chaléons sur une éolienne opérée par VALEMO.

le 6 décembre 2021

Le projet ePARADISE (Évaluation des Perturbations AéRodynamiques sur les pales d’éolienne pour l’Amélioration de la Durabilité et de l’Impact Sonore des Éoliennes) propose d’amener à maturité deux types de capteurs aérodynamiques pour des éoliennes en production dans  l’objectif de les utiliser pour augmenter la durée de vie et de réduire l’émission de bruit des éoliennes, tout en maintenant (voire en augmentant) la production d’énergie.

Les capteurs aérodynamiques, le ePenon et les capteurs de pression à transmission sans fil, sont choisis simples et robustes pour les éoliennes onshore et off-shore. La capacité de ces capteurs à détecter les états de l’écoulement sur la surface aérodynamique a été évaluée en soufflerie (échelle réduite et échelle 1) dans des conditions sévères de l’atmosphère amont reproduites grâce à des perturbations en veine (rafales, givre).

Ces capteurs onté également été testés à l’échelle réelle sur un site en production, le site de Saint Hilaire de Chaléons (Pays-de-Loire) sur une éolienne opérée par VALEMO.

 

Coordinateur du projet ePARADISE : LHEEA (Centrale Nantes/CNRS)
Partenaires du projet ePARADISE : CSTB, MerAgitée, VALEMO
Publié le 6 décembre 2021 Mis à jour le 6 décembre 2021