• Recherche,

Les bancs moteurs redémarrent !

Comme l’ensemble des moyens d’essais de Centrale Nantes, les bancs moteurs ont dû stopper leurs essais en Mars 2020.

le 12 juin 2020

Les bancs moteurs sont gérés par l’équipe TSM (Thermodynamique des Systèmes Moteurs) dont les objectifs sont la modélisation et la caractérisation expérimentale des systèmes énergétiques complexes, avec pour visée sociétale la diminution de la consommation de carburants fossiles et des émissions polluantes.

Depuis mi-mai, les activités reprennent progressivement. Dans le cadre de la chaire industrielle ISPHY (partenaires Renault et Siemens), un dispositif expérimental est actuellement en cours de montage pour simuler des conditions atmosphériques particulières comme l’altitude et le froid. L’objectif est de « faire croire » au moteur qu’il fonctionne en altitude (environ 1300 mètres) afin de caractériser son fonctionnement et de mesurer les émissions dans ces conditions.

La simulation de conditions atmosphériques particulières pour des moteurs nécessite normalement un banc climatique, un moyen d’essais dont le coût est très élevé. L’équipe travaille à développer une solution plus simple mais permettant de se rapprocher le plus possible des conditions réelles.

Pour cela, 3 dispositifs sont actuellement en place :


> Un échangeur relié à un réseau d'eau à -10°C, couplé à un ventilateur permettant d'alimenter le moteur en air à 0°C, et de refroidir le filtre à air pour simuler un fonctionnement à froid.
Aujourd’hui, l'efficacité est limitée, mais à terme l’ajout de matériaux isolants et d’un caisson permettra d’atteindre plus facilement les 0°C.
[legende-image]1488297236050[/legende-image]

> Un ventilateur permettant de mettre en dépression la ligne d'échappement pour simuler l'altitude (cible 1300m). Ce ventilateur tourne à 15000 tours/min, il est couplé à un papillon qui s’ouvre et se ferme plus ou moins pour réguler la dépression.
[legende-image]1488297236051[/legende-image]

> Un papillon à l'admission, avant le filtre à air, qui peut être ouvert et fermé pour générer la dépression à l'admission.
[legende-image]1488297236054[/legende-image]

En fin d’année 2019, afin de collecter des mesures de référence pour avoir des éléments de comparaison pour la mise au point au banc, une partie de l’équipe s’est rendue dans les Pyrénées avec une Mégane 4.
 
[legende-image]1488297236053[/legende-image]

Les activités de recherche redémarrent donc en phase « labo » !   Bon courage à toute l’équipe !
Publié le 17 juin 2020 Mis à jour le 18 juin 2020