Une doctorante du LHEEA reçoit le "Libersky Prize" qui récompense le travail d'un doctorant sur la méthode SPH (Smoothed Particle Hydrodynamics).

Arbia Ben Khodja, doctorante CIFRE Michelin du LHEEA a gagné le Libersky Prize récompensant le meilleur doctorant au 15ème workshop international SPHERIC qui s’est tenu virtuellement du 08 au 11 juin 2021 à New York. 24 doctorants étaient en lice. L'article d'Arbia portait sur la "Validation of coupled SPH-FE hydroplaning simulations using PIV measurements ».

le 14 juin 2021

La thèse d'Arbia est dirigée par Guillaume Oger, de l'équipe IIHNE du LHEEA, et co-encadrée par David Le Touzé, responsable de l'équipe IIHNE, et par Serge Simoens du LMFA de Centrale Lyon. Cette thèse porte sur la validation d’une méthode de calcul des interactions fluide-structure complexes intervenant dans le phénomène d’aquaplanning. Dans cette situation, une structure déformable complexe (le pneumatique) est à la fois en contact avec les rugosités de la route et en forte interaction avec l’eau se trouvant sur la route sur laquelle le pneu « monte » en partie (ou totalement en cas d’aquaplanning sévère), résultant en un écoulement fluide très complexe autour du pneumatique.

Le prix Libersky, décerné chaque année à l'occasion de cet « international SPHERIC workshop », récompense le travail du meilleur étudiant du workshop sur la base de son article et de sa présentation, jugés par un comité scientifique international. Tous les étudiants qui présentent au workshop sont en lice pour le prix. Ce prix est décerné en l'honneur du professeur Larry Libersky, l'un des pionniers de la méthode SPH en sciences pour l'ingénieur.
Publié le 15 juin 2021 Mis à jour le 16 juin 2021