• Prix - Award,

Ginevra Rubino reçoit le "Fall 2020 NATO AVT Young Contributor Award"

Le LHEEA est heureux d'annoncer que le "NATO Applied Vehicle Technology (AVT) Panel Awards Committee" vient de décerner à Mlle Ginevra Rubino le "Fall 2020 NATO AVT Young Contributor Award" pour l'ensemble de ses travaux de recherche dans le cadre des projets collaboratifs de recherche NATO AVT.

le 19 juin 2020

Ce prix souligne le travail remarquable réalisé par Ginevra au cours de son Master portant sur la simulation d'écoulements décollés autour de carènes en incidence (Research Technical Group AVT-253 "Assessment of Prediction Methods for Large Amplitude Dynamic Maneuvers for Naval Vehicles", Research Symposium on Separated Flow AVT-307) ainsi que sa recherche dans le cadre de la thèse de doctorat consacrée à la modélisation de la transition laminaire-turbulent autour de géométries complexes (Research Technical Group AVT-313 "Incompressible Laminar-to-Turbulent Transition Study") qu'elle poursuit actuellement. Ginevra est employée par le CNRS, tutelle du LHEEA avec Centrale Nantes.

Ginevra, nous parle de sa recherche :

Dans le cadre des collaborations NATO-AVT, je travaille activement dans deux projets de recherche collaborative, qui regroupent des chercheurs de différents pays de l'OTAN. Un premier projet AVT-313  "Incompressible Laminar-to-Turbulent Transition Study" est dédié à l'étude et au développement de nouvelles approches pour la modélisation de la transition d'un régime laminaire vers un régime turbulent pour des écoulements incompressibles à fort nombres de Reynolds autour de géométries complexes. Comprendre, prédire et contrôler la transition laminaire-turbulent des écoulements est un sujet de grand intérêt dans les communautés aérodynamiques et hydrodynamiques en raison de la large gamme d'applications pratiques (aile laminaire, drones sous-marins, ...).

Un deuxième projet  AVT-253 "Assessment of Prediction Methods for Large Amplitude Dynamic Maneuvers for Naval Vehicles" est consacré à la simulation d'écoulements décollés autour de carènes en incidence, afin d'estimer le rôle de la modélisation de la turbulence pour la simulation des grandes structures tourbillonnaires. La disponibilité de mesures extrêmement détaillées au cœur des principaux tourbillons, réalisées par l'IIHR (Iowa City, USA), a permis de réaliser des évaluations détaillées des principales classes de modélisation de la turbulence (des modélisation statistiques (RANS) isotropes et anisotropes aux modèles hybrides RANS/LES) et de découvrir les points forts et faiblesses des modèles de turbulence pour des écoulements vorticitaires dont la physique fine est encore très mal connue.

Ce prix aurait dû lui être remis lors de la session d'Automne 2020 qui devait se tenir en Suède à Båstad mais celle-ci a été annulée en raison du CoVid-19.

> En savoir plus sur le NATO (North Atlantic Treaty Organisation)
Publié le 19 juin 2020 Mis à jour le 19 juin 2020