TSM-Projets et partenariats

Projets collaboratifs en cours

Chaire industrielle ECN / Renault – Siemens ISPHY (2018-2021)


Cette chaire a pour but de faire progresser les connaissances dans le domaine de l’Intelligence digital au service du Système Powertrain Hybride (ISPHY). Dans ce cadre, Plusieurs axes sont abordés, notamment le deep learning pour la prédiction des émissions polluantes, le Virtual Testing pour les systèmes hybrides et ADAS, et les plans d’expériences dynamiques.

[legende-image]1488297236015[/legende-image]
[legende-image]1488297236017[/legende-image]

Chaire industrielle Centrale Nantes/Mann Hummel “Filtration systems: fluid dynamics and energy” (2019-2023)


[legende-image]1488297222953[/legende-image] Le groupe Mann + Hummel et Centrale Nantes ont créé cette chaire « Filtration systems: fluid dynamics and energy » et a débuté au 01/01/2019, pour une durée de cinq années.

La prise de conscience environnementale de plus en plus importante de la part des populations et des gouvernements conduit les législateurs européens à intensifier le recours à de nouvelles normes anti-pollution. Les améliorations techniques ne sont aujourd’hui plus suffisantes pour répondre à l’augmentation des exigences exprimées. Par ailleurs, les préoccupations environnementales actuelles concernent également la qualité de l’air. En effet, que ce soit dans les milieux fermés (comme les habitacles véhicule) ou semi-ouvert (comme les quais des systèmes de transports en commun), des améliorations importantes sont encore à faire. Ainsi l’amélioration de la qualité de l’air peut se faire notamment via l’utilisation de systèmes filtrants et peux être abordés suivant trois axes principaux :
  • Une optimisation du fonctionnement des moteurs à combustion interne afin de réduire la consommation en carburant (et donc les émissions de CO2) tout en maintenant un agrément de conduite acceptable;
  • Les préoccupations associées au bien-être du conducteur, que ce soit en terme de confort thermique dans l’habitacle qu’en terme de qualité de l’air (CO2, particules,…). Pour ce faire des solutions techniques peuvent être mises en place mais tout en ayant un impact énergétique le plus faible possible afin de ne pas réduire l’autonomie du véhicule.
  • La qualité de l’air dans les milieux semi-ouverts comme les quais de gare par utilisation de systèmes de filtration.
[legende-image]1488297235983[/legende-image]
[legende-image]1488297235982[/legende-image]

Chaire industrielle Centrale Nantes / MAN energy solutions « Moteurs Industriels pour des applications Marine et Stationnaire » (2018-2023)


[legende-image]1488297235987[/legende-image] Ce projet a pour objectif le développement de solutions innovantes pour améliorer le fonctionnement des moteurs industriels, principalement réduire leur consommation de carburant et leur émissions polluantes. Les concepts sont tout d'abord testés par simulation thermodynamique et fluide puis validés expérimentalement. Les domaines abordés sont multiples: suralimentation, injection/combustion, refroidissement, hybridation, interactions systèmes... Les applications visées sont la propulsion navale et la production d'électricité.

Partenariat Centrale Nantes/PSA « simulation numérique pour la conception des chaînes de traction »   (2017– 2022)

[legende-image]1488297227694[/legende-image]
L’objectif est d’accélérer le recours à la simulation numérique dans la conception, le développement et la mise au point de la chaîne de traction et d’augmenter la capacité de prédiction des modèles utilisés. A terme, un moteur pourrait ainsi être développé sans besoin de phases d’essais en laboratoire et de prototypes, mais uniquement via des essais virtuels.
> En savoir plus

Programme PEGAS²E Centrale Nantes/CRITTM2A/Gamma Technologie « Performances Energétiques, Gestion et Autonomie des Systèmes de Stockage Electrique » (2019– 2023)


[legende-image]1488297235990[/legende-image] [legende-image]1488297235991[/legende-image]
 

Le Centre d’Essais Electriques du CRITT M2A a débuté le 1er Octobre 2019, pour une durée de 4 ans, le programme de recherche PEGAS²E (Performances Energétiques, Gestion et Autonomie des Systèmes de Stockage Electrique). En levant les verrous scientifiques liés à l’optimisation énergétique des batteries utilisées pour la propulsion automobile, ce programme a pour objectif de développer le marché des véhicules électrifiés. Une thèse de doctorat a commencé à la même date et se déroule en partenariat avec l’Ecole Centrale de Nantes (par l’intermédiaire de Centrale Innovation) et Gamma Technologies. David Chalet, Professeur des Universités, au sein du Laboratoire d’Hydrodynamique, Energétique et Environnement Atmosphérique (LHEEA), unité mixte de recherche de Centrale Nantes et du CNRS encadre cette thèse. Il met ainsi au service de ce programme de recherche son expertise dans le domaine de la modélisation des systèmes énergétiques.

[legende-image]1488297235993[/legende-image]
[legende-image]1488297235996[/legende-image]

La thèse de Doctorat a pour objectif de développer un modèle électrothermique d’une batterie de traction de véhicule électrique à partir des résultats d’essais obtenus sur une technologie batterie Li-ion. Le modèle électrothermique développé devra être de faible complexité, en vue d’une intégration dans un BMS (Battery Management System), tout en conservant un lien fort avec les phénomènes physico-chimiques régissant le comportement de la cellule électrochimique. Pour ce faire, le travail de recherche s’appuiera sur une méthodologie de travail innovante et bénéficiera des bancs de tests batterie de dernière génération (voies cellule 2kW/4kW et module 50kW, bancs pack 250/750kW, EIS (Electrochemical Impedance Spectroscopy)) ainsi que d’outils de simulation performants.

Le modèle qui sera développé concerne la gestion du refroidissement du pack batterie pendant toutes les situations de vie dans le véhicule électrique. Il s’agira donc de comprendre et d’optimiser les phénomènes physiques liés à la gestion thermique du système de stockage d’énergie « Batterie de traction ». D’un point de vue plus général, il faudra lever les verrous scientifiques et technologiques pour améliorer la durée de vie du système de traction et l’autonomie du véhicule. L’originalité du travail de thèse consistera à coupler cette modélisation de la batterie avec une optimisation énergétique du système véhicule complet.

Projets collaboratifs récents

Chaire industrielle Centrale Nantes/Mann Hummel « Systèmes d'admission Innovants et Thermo-Management »  (2014-2018)


[legende-image]1488297222953[/legende-image] Le groupe Mann + Hummel et Centrale Nantes ont créé cette chaire de recherche en ingénierie automobile dans le domaine des véhicules à énergies propres, dédiée aux Systèmes d'admission Innovants et Thermo-Management.
La réduction des émissions polluantes et la limitation des émissions de CO2 ont été abordées suivant deux axes principaux :
  • Une optimisation du remplissage en air moteur afin de réduire la consommation en carburant (et donc la consommation en carburant) tout en maintenant un agrément de conduite acceptable
  • Une réduction de la phase transitoire de montée en température du moteur à combustion interne (source d’une augmentation de la consommation en carburant).

Chaire industrielle Centrale Nantes/Renault – Siemens MCMAP (2013-2018)


[legende-image]1488297236015[/legende-image] [legende-image]1488297236017[/legende-image]

Cette chaire a pour but de faire progresser les connaissances dans le domaine de la Modélisation système pour le Contrôle et la Mise Au Point des moteurs à combustion interne (MCMAP). Les thématiques abordées dans le cadre de ce projet concernent notamment la modélisation de la combustion Diesel et essence, la formation niveau ingénieur à la simulation système des moteurs, et la modélisation de la chaine d’air.

> Chaire Renault/Siemens

Projet Européen DIEPER (2016-2019)


[legende-image]1488297235998[/legende-image] DIEPER est l’acronyme de DIesel Efficiency improvement with Particulates and Emission Reduction. Ce projet Européen H2020 a réuni des constructeurs automobiles (Renault, Fiat, Iveco), des équipementiers (Continental, Johnson Matthey, Siemens, Bosch) et des centres de recherche (IFP, Ricardo, CMT Valence, Ecole Centrale de Nantes). L'objectif est la réduction des émissions de CO2, tout en diminuant les polluants classiques (CO, HC, NOx et PM) et les nanoparticules (jusqu’à 10nm) des groupes motopropulseurs Diesel.

Projet CEA Tech / Région des Pays de la Loire : Thermo-générateur de bateau (2014-2017)

[legende-image]1488297235999[/legende-image] [legende-image]1488297236000[/legende-image]
Le programme de recherche commun entre le CEA Tech et Centrale Nantes avait pour objectif d’étudier les possibilités de récupération d’énergie par thermo-électricité (effet Seebeck) et des interactions pouvant exister avec ces systèmes et les écoulements présents dans les lignes d’échappement des moteurs à combustion interne. Ce programme a débuté en octobre 2014 et a été financé par la région des Pays de la Loire. Un démonstrateur a  également été réalisé.

ANR SYNERGY (2009-13)


[legende-image]1488297236001[/legende-image] Ce projet implique le développement d'un démonstrateur de moteur innovant avec un objectif de downspeeding.

Participation TSM : Étude et simulation sur le système de suralimentation bi-étagée
Avec : Faurecia, Valeo, Renault, IFPen, Delphi, Honeywell, Mechadyne.

FUI MOGANO6 (2010-2013)


[legende-image]1488297236002[/legende-image] Ce projet concerne le développement d'un démonstrateur d'un moteur à gaz naturel d'un véhicule industriel fonctionnant en mélange pauvre.

Participation TSM : Etude de la suralimentation et de la boucle d'air du moteur.
Avec : CRMT, LMS Imagine, Electricfil, IRECELYON

FUI OCSYGENE6 (2010-2013)


[legende-image]1488297236006[/legende-image] Ce projet concerne la conception optimisée de l'air d'admission et du système d'échappement. 

Participation TSM :
  • Caractérisation du compresseur en flux pulsé sur banque d'orgue.
  • Caractérisation de solutions permettant un faible gain de remplissage
  • Etude des discontinuités thermiques sur la ligne d'admission d'air
Partenaires : Mann + Hummel France, Renault, LMFA, Supelec, ESTACA, P.H.A.S.E, Sherpa Engineering, Electricfil

ANR DIAMS (2007-2011)


[legende-image]1488297236004[/legende-image] Ce projet concerne le diagnostic avancé et la modélisation de suralimentation. 

Participation TSM : caractérisation expérimentale de l'impact du transfert de chaleur dans les turbocompresseurs et influence de l'entrée du compresseur
Partenaires académiques et industriels : LMFA (Centrale Lyon), CNAM Paris (chaise de turbomachine), Renault, PSA, BorgWarner
Publié le 8 juin 2020 Mis à jour le 16 juin 2020