HDR d'Antoine Ducoin - Vidéo en ligne

Le 22 novembre 2019, Antoine Ducoin (équipe H2i) a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches intitulée "Contributions à l’étude hydro-élastique des pales flexibles sous chargements instationnaires".

le 28 avril 2020

Cette habilitation à diriger les recherches résume des travaux relatifs à l'analyse physique des interactions fluides structures autour des structures portantes en hydrodynamique. Plus précisément, ces recherches ont amenées des contributions relatives à l’étude des écoulements en proche paroi instables, et leur interaction avec des structures portantes dites flexibles en matériaux plastique et composite par des méthodes expérimentales et numériques.

Une partie des travaux est liée aux recherches sur les hydrofoils (géométries de pale simplifiées), menés avec des méthodes expérimentales en tunnel de cavitation et des méthodes numériques de type Navier Stokes. On s’intéresse ici particulièrement au comportement de la cavitation et de la transition laminaire turbulent en réponse à un régime de rotation transitoire et aux déformations et vibrations de la pale.  Les écoulements transitionnels  font l’objet d’une attention particulière et sont menés depuis huit ans par méthode de résolution directe pour  l’écoulement (code DNS). Une méthodologie de couplage a été mise en place récemment, permettant de contribuer au développement d’une thématique de recherche autour des vibrations induites par la transition laminaire turbulent sur les structures portantes dans le domaine de l’hydrodynamique. 
Finalement, des recherches applicatives sont présentées et introduisent la mise en œuvre d’expériences dans les grandes installations expérimentales de Centrale Nantes (Canal de recirculation, bassin de traction). Elles se composent de deux parties : d’une part, l’étude des hélices marines avec comme objectif double le développement de pales flexibles en composite et l’étude des interactions fluide-structure qui en découle; et d’autre part les turbines à conversion d'énergie (éolien, hydrolien) et notamment la prédiction de l'écoulement de couche limite instable sur les pales par des méthodes de résolution directe.

Publié le 5 mars 2020 Mis à jour le 13 mai 2020