Offres d'emplois, de thèses et de stages au LHEEA

PERSONNELS

Early-Stage-Researcher position in the EU Horizon 2020 MSCA ITN Project FLOAWER / Wind resource assessment in deep waters through space-distributed measurement systems

> Télécharger l'offre

Ingénieur exploitation électrique (H/F)
LHEEA – SEM-REV

Rattaché(e) au responsable d’équipe, vous intégrerez une équipe de18 personnes. Vous aurez pour mission d’assurer la réalisation de projets d'équipements complexes relevant des techniques de l'électrotechnique autour de l’infrastructure du site d’essai SEM-REV.
> Assurer le maintien en conditions opérationnelles des systèmes électrotechniques et du raccordement électrique du site d’essais (Réseau Electrique SEM-REV) : maintenance des systèmes et relations avec les sous-traitants, en interface avec le responsable de la
coordination opérationnelle de l’infrastructure ;
> Piloter les projets relatifs à l’intégration électrique des démonstrateurs de technologies EMR sur le site d’essai ;
> Piloter l’accueil de projets de recherche dans la discipline autour de l’infrastructure, en interface avec des experts partenaires ;
> Contribuer à l’évolution des systèmes de contrôle commande électrique du site de tests de prise de mesure, d'acquisition et de traitement des données, et leur l’interface avec le SCADA ;
> Spécifier, mettre en oeuvre et faire respecter les procédures de sécurité électrique sur le site d’essai ;
> Diffuser et valoriser les résultats et réalisations technologiques ;
> Assurer une veille scientifique et technologique.

> Télécharger l'offre

DEMANDES POST-DOC, THÈSES & STAGES DE MASTER

Pour toute demande de Post-Doc, thèse ou stage de master, vous pouvez prendre contact directement avec les responsables d'équipes. La liste des offres présentées ici n'est pas exhaustive.

> ESPACE ÉQUIPES

POST-DOC

Postdoctoral opportunity on the real-time deterministic wave prediction applied to floating wind turbines

The postdoctoral researcher will work on the development of a numerical tool to predict in real-time the wave field from a set of measurements. The final objective is to use the algorithm in operating conditions on floating offshore wind turbines. To this end, it needs to operate faster than physical time (allowing control strategies of wind turbines for instance). This position is available within the framework of two funded projects: EU (H2020) FLOATECH and French (ANR) CREATIF. Candidates with experience in scientific computing/numerical analysis and interest in ocean engineering are encouraged to apply.  Applicants must have a Ph.D. in Applied Mathematics or relevant field of engineering such as Fluid Dynamics, Inverse Problems, Signal Processing, etc. as well as strong quantitative and writing skills. The initial appointment is for 18 months, with the possibility of renewal. Details are available in the attached document.

> Télécharger l'offre complète

THÈSES

Analyse de la couche limite atmosphérique marine en zone côtière à partir d’observations terrain et de modélisation méso-échelle pour l’évaluation de la ressource éolienne

La compréhension fine des mécanismes dynamiques à l’oeuvre dans couche limite atmosphérique en milieu marin est identifié par la communauté scientifique comme un verrou majeur pour le développement des éoliennes en mer. Ces mécanismes couplés engendrent des écoulements complexes : jets de basse couche, cisaillement extrême, brises thermiques locales, pouvant dévier significativement des conditions standard de l’atmosphère classiquement décrite et utilisée dans le domaine de l’éolien en mer pour l’évaluation du productible et le dimensionnement des machines. Le manque d’observations de terrain et les limites des modèles de prévision météorologiques (faible résolution) constituent deux freins importants. La thèse propose de contribuer à combler ces manques par l’analyse combinée d’observations terrain et de simulations numériques méso-échelle à fines mailles (dizaines de mètres) avec pour objectif de mieux documenter les caractéristiques des basses couches de l’atmosphère d’intérêt pour l’éolien offshore (10–200 m). Ce projet est rendu possible grâce à l’accumulation ces dernières années par le LHEEA d’observations à long terme depuis un réseau de capteurs et des campagnes ponctuelles utilisant un LiDAR fixe depuis la terre (LHEEA) et à l’accès à des bases de données uniques de LiDARs flottants (mise à disposition de données) [1, 2]. Les moyens numériques de modélisation du LHEEA [3] permettront d’appréhender la dimension spatiale de ces phénomènes particuliers et de comprendre la mise en place de situations complexes. Un ou plusieurs développements spécifiques seront apportés au modèle numérique afin d’améliorer l’outil de modélisation existant (meilleure prise en compte des conditions thermiques stables, des interactions vent-vagues, des marées ou des
courants).
Résultats attendus : constitution et analyse d’une base de donnée terrain et montée en représentativité des modèles numériques pour la desciption des basses couches de l’atmosphère marine afin de caractériser les particularités de la ressource éolienne en mer et d’évaluerleur impact
sur la ressource éolienne.

> Télécharger l'offre complète

Offres de thèses

Vous pouvez également retrouver les offres de thèse de l'Ecole Doctorale "Sciences pour l'Ingénieur" : https://www.trouver-ma-these-spi.com/
Et de nombreuses autres offres sur : https://euraxess.ec.europa.eu/jobs/search

STAGES DE MASTER

Il n'y a pas d'offres actuellement.

Publié le 28 mars 2017 Mis à jour le 21 septembre 2021