Réseaux

Le LHEEA est membre de plusieurs réseaux de recherche nationaux et internationaux :

THeoREM - une infrastructure de recherche sans équivalent en Europe


L’Ifremer et Centrale Nantes ont uni leurs moyens d’essais pour créer l’Infrastructure de Recherche THeoREM et doter la France de moyens en ingénierie marine sans équivalent en Europe.
THeoREM est conçue autour de la mise en réseau des moyens d’essais en ingénierie marine des deux établissements, pour mener des activités de recherche et des projets collaboratifs avec des industriels français et étrangers. THeoREM regroupe les bassins de génie océanique (3 bassins à vagues de différentes capacités) et le site d’essais en mer SEM-REV de Centrale Nantes , et pour l’Ifremer , le bassin d’essais équipé de générateurs de houle et de vent et le site de Sainte-Anne du Portzic à Plouzané (près de Brest), ainsi que le bassin à houle et courant de Boulogne-sur-Mer, un ensemble unique en Europe.

Institut Carnot MERS-Marine Engineering Research for sustainable, safe and smart Seas

L’institut Carnot MERS (Marine Engineering Research for sustainable, safe and smart Seas) est l’un des 37 instituts Carnot. Son ambition est d’accélérer les collaborations entre les entreprises et les laboratoires de recherche pour développer des activités maritimes durables et respectueuses de l’océan. Le milieu marin recèle des ressources naturelles considérables et des solutions à de nombreux défis sociétaux, économiques et environnementaux. L’institut Carnot MERS contribuera à l’essor des activités maritimes et de l’économie bleue tout en s’attachant à leur durabilité et à la préservation d’un océan sain et vivant.

L’institut Carnot MERS est porté par l’Ifremer et l’Ecole Centrale de Nantes et associe le CNRS et les Universités de Nantes, de Bretagne Occidentale (UBO) et de Bretagne Sud (UBS). Il regroupe 13 unités et laboratoires, reconnus sur le plan international, et présents sur toutes les façades maritimes hexagonales.
 

Groupe de Recherche sur les Énergies Marines Renouvelables

Le LHEEA est également à l'initiative du Groupe de Recherche sur les Énergies Marines Renouvelables (GDR CNRS 3763) qui vise à structurer la communauté académique sur les Énergies Marines Renouvelables.
 
Publié le 21 mars 2017 Mis à jour le 20 janvier 2021