FORESEA

Le projet FORESEA vise à accompagner les technologies Energies Marines Renouvelables (EMR) sur le marché en leur fournissant l'accès au réseau Nord-Européen des sites d'essais en mer. Grâce au projet, les performances de technologies innovantes EMR seront testées en mer dans des conditions réelles, et contribuera également à lever les fonds nécessaire  pour commercialiser ces nouveaux produits.

 
L’accès aux sites d’essais sera attribué à travers une procédure d’appels à projets compétitifs, mis en œuvre par le consortium du projet. Le programme couvre les centres de tests suivants:
•    European Marine Energy Centre (EMEC): Orkney Islands, UK
•    SmartBay: Galway, Ireland
•    SEM-REV/Centrale Nantes : Nantes, France
•    Tidal Testing Centre: Den Oever, Netherlands

Ocean Energy Europe fournira un soutien aux centres de test pour la mise en œuvre des projets.

Huit technologies seront testées sur le site d’essais en mer SEM-REV avec le soutien de FORESEA à partir de 2017

Suite aux trois appels à projets FORESEA ayant été lancés jusqu’à aujourd’hui, les candidatures de Geps Techno, Pytheas Technology, FMGC, Flex Sense, Ideol, INTERDRONES, HACE et NEREIS Environnement ont été validées pour tester leurs technologies sur le SEM-REV de Centrale Nantes.

Projets déjà testés ou actuellement sur le site :

Ideol : FLOATGEN

La phase de démonstration en mer de de l’éolienne flottante FLOATGEN seront partiellement financés dans le cadre du projet FORESEA et permettront de réaliser l’analyse de :
  • l’impact de l’éolienne flottante et de son système d’ancrage sur l’environnement
  • la qualité et de la quantité d’électricité produite par l’éolienne
  • la performance du système
  • les coûts d’exploitation et maintenance
Floatgen est installée sur le SEM-REV depuis le printemps 2018.
Contact Ideol : Thomas Choisnet

> En savoir plus sur FLOATGEN

FMGC : Coquilles en fonte-IBOCS


FMGC a installé depuis août 2018 sur le SEM-REV  les coquilles en fonte qu'ils développent pour lester les câbles électrique sous-marins. L'objectif est de démontrer la stabilité des câbles lestés avec des coquilles pendant plusieurs mois
Contact FMGC : Nicolas Saliot

> En savoir plus sur IBOCS

NEREIS Environnement : projet SEAc

NEREIS Environnement a installé des capteurs acoustiques afin de caractériser le bruit ambiant sous-marin. Le dispositif ‘SEAc’ (Acoustics of the Sea) est un outil autonome d’enregistrement et de stockage des données. Des modules spécifiques d’analyse spectrale ont permis de caractériser le bruit ambiant et de modéliser l’empreinte acoustique des sources sonores pour estimer l’impact potentiel des activités EMR sur la faune marine.

Projet testé en avril 2018 sur le site d'essais.
Contact NEREIS Environnement :
contact@nereisenvironnement.com

> En savoir plus sur SEAc

GEPS TECHNO : Projet IHES


Geps Techno, une entreprise des Pays de la Loire, qui testera en 2018 le prototype houlomoteur du projet IHES (20m x 14m x 7m de haut). Le prototype est une plateforme autonome et l’objectif des tests est de valider les performances du système de récupération d'énergie par stabilisation de la plateforme. Le projet IHES permettra de démontrer la technologie en conditions opérationnelles et  de développer les outils de conception et notamment les modèles numériques qui permettront d’optimiser les produits de demain. Les innovations de ce programme sont nombreuses : stockage d'énergie hybride (batteries et supercapacités), stabilisation pilotée, régulation sans capteur mécanique...

Contact Geps Techno :
Jean-Luc Longeroche

Projets prochainement installés sur site :

Ifremer : ECHOSONDE


Centrale Nantes et l'IFREMER sont tous les deux partenaires d’un projet WEAMEC nommé Echosonde qui a pour objectif de développer un observatoire acoustique intégré à la colonne d’eau permettant d’évaluer l’impact des énergies marines renouvelables (EMR) sur l’écosystème pélagique côtier. Dans le cadre de ce projet, l'échosondeur acoustique prévoit d'être déployé sur le site d'essais SEM-REV. Il permettra de définir des méthodes de surveillance acoustique et d'obtenir des données uniques sur l’écosystème pélagique côtier avant la construction du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. Le projet FORESEA permet de co-financer la partie tests en mer.
(Photo : IFREMER)
Publié le 22 mars 2017 Mis à jour le 13 septembre 2019