Missions et objectifs scientifiques

Unité mixte de recherche Centrale Nantes/CNRS (UMR6598)


Les missions du LHEEA concernent autant l’avancée de connaissances théoriques que la résolution de problématiques concrètes autour de 4 thématiques scientifiques :

  • hydrodynamique à surface libre,
  • interactions fluide-structure,
  • dynamique de l’atmosphère,
  • approche système pour les propulsifs terrestres et marins.

Répondre à des enjeux sociétaux et technologiques forts


  • Développement des énergies marines renouvelables (EMR) (éolien offshore, éolien flottant, hydrolien, énergie des vagues…),
  • Sécurité des biens et des personnes dans les activités maritimes,
  • Réduction des émissions polluantes associées aux transports terrestres et maritimes,
  • Qualité de l’atmosphère urbaine…
Le LHEEA aborde ses problématiques de recherche en mettant en œuvre de façon complémentaire l’approche numérique (utilisation et développement de logiciels de modélisation), la modélisation expérimentale sur modèle réduit (bancs d’essai, bassins, soufflerie atmosphérique…) et l’expérimentation en site naturel (Site SEM-REV en pleine mer).

4 grands moyens d'essais

LES BASSINS DE GÉNIE OCÉANIQUE


Les expérimentations menées dans les bassins de Centrale Nantes permettent de tester de nombreux équipements dans leur milieu d’utilisation, rivière ou mer. Les structures étudiées vont du navire de pêche, au navire de transport, en passant par des équipements liés aux énergies marines renouvelables telles que des éoliennes posées, flottantes, des hydroliennes ou des systèmes houlomoteurs.

SEM-REV


SEM-REV est un site d’expérimentation de Centrale Nantes disposant de tous les équipements en mer et à terre permettant la mise au point, en conditions opérationnelles, des systèmes de récupération des énergies marines issues principalement de la houle et du vent offshore. C’est un équipement indispensable au développement d’une nouvelle filière industrielle en France.

BANCS D'ESSAIS MOTEURS ET VÉHICULES



Les bancs d’essais moteurs, bancs d’essais organes moteurs et le banc d’essais véhicules sont utilisés à la fois en recherche académique dans le cadre de thèses, mais également dans le cadre d’applications contractuelles.

SOUFFLERIES


La soufflerie atmosphérique permet la réalisation d’expérimentations qui répondent à des enjeux de qualité de vie, tels que les problèmes de confort, de qualité de l’air et de climatologie ou de météorologie locale. La soufflerie aérodynamique participe notamment aux innovations dans le domaine des Energies Marines Renouvelables. Cette soufflerie à circuit fermé est dédiée aux développements des pales « intelligentes » d’éoliennes.

Organisation

Le LHEEA compte aujourd’hui sur une équipe de 127 personnes, dont 56 permanents (chercheurs, techniciens et administratifs, Centrale Nantes ou C.N.R.S.), 16 chercheurs sous contrat et 26 doctorants.
Publié le 21 mars 2017 Mis à jour le 26 avril 2017