Bassins de génie océanique

Les expérimentations menées dans les bassins de Centrale Nantes permettent de tester de nombreux équipements dans leur milieu d’utilisation, rivière ou mer. Les structures étudiées vont du navire de pêche, au navire de transport, en passant par des équipements liés aux énergies marines renouvelables telles que des éoliennes posées, flottantes, des hydroliennes ou des systèmes houlomoteurs.

BASSIN DE TRACTION



Le bassin mesure 140 m de long, 5 m de large et 3 m de profondeur, muni d’un chariot de traction permettant une vitesse maximum de 8 m/s.
Il est équipé d’un batteur à vague permettant de générer des houles unidirectionnelles régulières. C’est le 2ième plus grand bassin de traction en France, le 1er au niveau académique. Les tests menés dans le bassin concernent la résistance à l’avancement de navires avec ou sans houle et donc l’optimisation de carènes, la tenue à la mer de navires ou structures flottantes, le remorquage par câble mais aussi les énergies marines renouvelables.

> Consulter les caractéristiques et projets de ce bassin

BASSIN DE HOULE ET DE GÉNIE OCÉANIQUE

D’une longueur de 50 m sur 30 m de large et 5 m de profondeur. Le bassin est équipé d’un batteur de houle segmenté composé de 48 volets indépendants permettant de générer des houles directionnelles. Un système de génération de vent produisant un écoulement d’air de section de 3m par 3m avec des vitesses jusqu’à 15m/s peut être placé au dessus du bassin. Ce bassin permet la simulation physique à échelle réduite de systèmes flottants, naviguant ou ancrés en pleine mer (navires, systèmes EMR ou plateformes pétrolières). De par sa taille et ses capacités de génération, il est à l’heure actuelle le plus grand bassin en France dédié à ce type d’étude.

> Consulter les caractéristiques et projets de ce bassin

BASSIN DE FAIBLE PROFONDEUR



Ce bassin de 20m x 9.5m x 1m est équipé de deux passerelles mobiles et motorisées
qui le surplombent. Elles permettent d’installer du matériel ou des instruments. Il est également doté d’un batteur à houle unidirectionnel de type volet.


> Consulter les caractéristiques et projets de ce bassin

CANAL DE CIRCULATION

Ce canal dispose d’une veine d’essai de 2 m de large, d’environ 10 m de long. La profondeur maximale d’utilisation du bassin est d’environ 1.10 m. Une partie de la veine d’essai est équipée de parois latérales en verre (1.6 m de large), permettant l’observation visuelle de l’écoulement, ainsi que la mesure, par exemple par vélocimétrie laser, des vitesses de fluides. Il est mobilisé pour des études de système de propulsion marine, de performance d’hydroliennes, d’écoulements stationnaires et de stabilisation (appendices, foils, ailerons, …).

> Consulter les caractéristiques et projets de ce bassin

Publié le 29 mars 2017 Mis à jour le 16 juin 2017