• E.M.R.,
  • Recherche,
  • MaRINET2,

Une éolienne flottante testée au bassin de houle et de génie océanique

Dans le cadre du programme d’accès transnational du projet européen Marinet2, Centrale Nantes a accueilli une équipe de l’Université de Rostock pour tester un nouveau concept d’éolienne flottante.

Du 16 octobre 2017 au 27 octobre 2017 Toute la journée

Ces tests ont été réalisés dans le bassin de houle et de génie océanique du laboratoire LHEEA du 16 au 27 octobre 2017.

Ce projet est une collaboration entre l’Université de Rostock et l’entreprise Gicon consistant à développer un nouveau support flottant en béton armé pour les éoliennes en mer. L’objectif de l’étude menée à Centrale Nantes est de valider un code de simulation servo-hydro-aero-elastic (code SIWEC développé par la "Chair of Wind Energy Technology" de l’Université de Rosctock).

Le modèle au 1/50ème de l'éolienne NREL 5MW de Centrale Nantes a été montée sur le flotteur GICON. L’ensemble du système a été instrumenté et testé dans le bassin sous différentes conditions de houle et de vent.


 
Publié le 22 novembre 2017 Mis à jour le 6 juillet 2018