• Doctorants - Post-doc,
  • E.M.R.,

Avis de soutenance de thèse Marie ROBERT-ED SPI

"Modélisation numérique du comportement hydroélastique des navires sur houle non linéaire"

Le 18 décembre 2017 de 14:30 à 17:00

Le 18 décembre 2017 de 14:30 à 17:00

La soutenance aura lieu le lundi 18 décembre à 14h30 dans l'amphithéâtre S de l'Ecole Centrale de Nantes.
 

La soutenance sera présentée devant le jury composé de :

Le jury est composé de :
 - Jacques André Astolfi de l'Ecole Navale (rapporteur)
 - Bettar Ould el Moctar de l'Université de Duisburg (rapporteur)
 - Hervé le Sourne de l'ICAM
 - Bernard Molin de l'Ecole Centrale de Marseille
 - Charles Monroy du Bureau Veritas (invité)
 - Pierre Ferrant, directeur de thèse
 - Antoine Ducoin, encadrant
 

Résumé:

Avec l’accroissement de la taille des navires marchands de type porte-conteneurs, les interactions entre la réponse de tenue à la mer classique et la réponse structurelle sont de plus en plus présentes. Les fréquences propres de réponse structurelle de la poutre navire se rapprochent des fréquences de houle océaniques. La modélisation des interactions houle-structure devient un enjeu clé dans les étapes de design par les architectes et de validation par les sociétés de classification. Dans ce contexte, on se propose de développer un nouvel outil d’interaction fluide-structure associant une modélisation RANSE de l’écoulement en différences finies sous ICARE-SWENSE, code développé conjointement par le LHEEA et la société HydrOcéan, et un modèle de poutre analytique, le tout dans le cadre d’une approche modale. Grâce à l’emploi d’une formulation simple pour le traitement de la structure, l’outil de couplage hydroélastique sur houle hérite des propriétés de tolérance aux grands pas de temps d’ICARE-SWENSE, tout en prenant en compte les effets hydrodynamiques non linéaires. Les résultats présentés sur des cas de barge en diffraction et en radiation suivant les modes de déformation élastique permettent de valider les premières étapes de la mise en place du couplage. Une attention particulière est portée sur les seuils d’apparition des non linéarités de l’écoulement et leur impact sur la réponse structurelle. Une première implémentation est proposée pour la résolution du modèle libre des modes élastiques. Des études paramétriques de résistance ajoutée sur houle régulière et bichromatique viennent compléter les travaux dans la perspective de futurs calculs sur houle irrégulière.
Publié le 11 décembre 2017 Mis à jour le 6 juillet 2018